Découvrir le Royaume de Bahrein

 

Géographie

Histoire

Politique Générale

Economie

Culture

Loisirs Traditionnels

Architecture Ancienne

La Femme Bahreinie

Retour à la Page d'Accueil


Géographie


Bahrein est un archipel de 36 îles situées dans le Golfe Aabe, entre l'Arabie Saoudite et le Qatar. 13 îles seulement méritent le nom d'île par leur taille.
L'île principale de Bahrein (590 km2) est reliée à l'Arabie Saoudite par un pont digue de 25 km.
Le groupe des îles Hawar a fait l'objet d'un contentieux entre Bahrein et le Qatar quant à leur possession. Mais, le 16 Mars 2001, la Cour Internationale de Justice de La Haye s'est pronouncée en faveur de la souveraineté de Bahrein sur les îles Hawar.

 


Histoire


Bahrein a une histoire qui remonte à plus de 4500 ans. Les fouilles archéologiques commencées en 1953, ont révélé l'existence, il y a 6000 ans, de populations qui vivaient de la chasse et de la pêche. Le décryptage de tablettes en écriture cunéiforme témoigne du passage de deux grandes civilisations par Bahrein: Dilmun (2500 av. J. C. - 1800 av. J. C.) et Tylos (325 av. J. C. - 600 ap. J. C.) à l'époque des Grecs.
En 629, les envoyés du prophète Mohamed débarquèrent à Bahrein qui se convertit à l'Islam sans sucune résistance.
Au XIVe siècles, Bahrein passa sous le contrôle d'Ormuz qui s'appropria tout le commerce du Golfe.
En 1560, les portugais réussirent à s'emparer de Bahrein. Leur but est de prendre le contrôle du Golfe. Leur occupation du Bahrein ne dura qu'une quarantaine d'années. Ils y construisent une forteresse à l'emplacement de la vieille cité fortifiée Qal'at al-Bahrein, endommagée et qui remonterait à 2500 av. J. C.
En 1782, Bahrein fut conquise par les ancêtres de la famille régnante actuelle, les Al -Khalifa.
Sheikh Issa Bin Ali Al Khalifa régna sur Bahrein entre 1869 et 1932.

Haut de la Page


Politique Générale


Pays indépendant depuis le 16 décembre 1971, le Royaume de BAHREÏN est une monarchie constitutionnelle.
Le Roi de Bahreïn est Sa Majesté Shaikh Hamad Bin Isa Al-Khalifa.
Le Premier Ministre Shaikh Khalifa Bin Salman Al-Khalifa dirige le gouvernement composé d’un Ministère d’Etat, de 16 Ministères et d’un Bureau des services civils.
Le Prince Héritier Shaikh Salman Bin Hamad Al-Khalifa est Commandant en Chef des Forces Armées.
L’Assemblée Nationale est constituée de deux chambres, le Conseil des députés et le Conseil de la Choura.
Le pouvoir judiciaire est exercé par les Cours et Tribunaux.
Le Royaume de Bahreïn est devenu membre des Nations-Unies et de la Ligue Arabe en 1971.
En 1981 il a rejoint ses 5 voisins – l’Arabie Saoudite, le Qatar, Oman, le Koweit et les Emirats Arabes Unis – pour forme une alliance stratégique appelée Conseil de Coopération du Golfe ( CCG ).

Haut de la Page


Economie


Bahrein a été le premier pays du Golfe à découvrir le pétrole, et aussi le premier à voir ses réserves pétrolières diminuer, d'où sa politique de diversification.
On y trouve une raffinerie moderne de pétrole (BAPCO), une grande fonderie d'aluminium (Alba) et une importante usine pétrochimique (GPIC).
Par ailleurs, durant la guerre du Liban, Manama a accueilli toutes les banques qui avaient leur bureau régional pour le Moyen-Orient à Beyrouth. Et, aujourd'hui Bahrein est devenue un grand centre bancaire et financier du Golfe et du Moyen-Orient.
En effect, Bahrein compte aujourd'hui 186 institutions financières dont 24 banques commerciales dont les avoirs dépassent 109.3 milliards de dollars. Les banques offshore (OBUs) représentent 87,2 % des actifs bancaires.
D'autre part, Bahrein est un centre d'assurances et de réassurances important. Elle compte 12 compagnies d'assurances, 19 agences de compagnies étrangères et 84 compagnies offshore.
La Banque Centrale de Bahrein, créée en 1973 veille à la stabilité de la monnaie bahreïnie, le dinar bahreinien, et à celle du marché financier.
Comme toutes les autres mannaies des pays du Golfe, le dinar bahreïni est arrimé au dollar américain.
Les recettes de Bahrein proviennent essentiellement du pétrole et du gaz naturel. Le secteur bancaire participe pour prés de 23% du PIB bahreini.
Dans le cadre de sa politique de diversification, Bahrein ne cesse de développer de nouveaux projets touristiques. Déjà, en 1999, l'industrie du tourisme représentait 9,2% du PIB et employait 16,7% de la population active.
Les grandes chaînes internationales d'hôtels y sont présente: Sheraton, Hilton, Intervontinental, Meridien, Radisson SAS...
Pays libéral et à la fois riche de vestiges historiques, Bahrein offre à ses visiteurs un tourisme d'affaires et un tourisme de culture et de loisirs.

Haut de la Page


Culture


Trois édifices reflètent la richesse culturelle de Bahrein.

-La Mosquée Al Fateh
Cette mosqée, qui peut accueillir, jusqu'à 7000 fidèles, célèbre la prise de Bahrein en 1783 par Ahmed Al Fateh Al Khalifa. Elle fut construite en 1988 selon les principes de l'architecture arabe. Son dôme en fibre pèse 60 tonnes.

-Le Musée National
Neuf halls retracent les différentes civilisations qu'a connues Bahrein. Y sont exposés des sculptures, des stèles, des poteries, des costumes, des bijoux, des perles, des meubles anciens, de vieux dhows et des objets d'artisanat.
Un hall est consacré à l'histoire naturelle de l'île et un autre à l'art contemporain.
Dans ce musée, des archéologues et des scientifiques du monde entier collaborent avec les bahreiniens à la restauration des objets découverts sur les sites archéologiques du Bahrein.

-Beit Al Quran (La maison du Coran)
Elle est fondée par le Dr Abdul Latif Kanso, un trés grand collectionneur et spécialiste de l'art islamique.
Ses 10 halls immenses abritent des manuscrits anciens qui remontent au VIIe, VIIIe,XIIe siècles, des corans d'origines diverses et une calligraphie d'une extrème beauté.
Dans ce musée, on trouve le premier exemplaire du Coran imprimé en Allemagne en 1694.
Sa bibliothèque est riche de 50 000 volumes et ses amphithéâtres accueillent des conférences et des séminaires importants sur les études islamiques.

Haut de la Page


Loisirs Traditionnels


Qu’il réside dans les cités modernes ou dans les palmeraies, le bahreini reste attaché à ses traditions. Il aime fumer la pipe à eau (chicha) avec ses amis et discuter des heures entières avec eux.
En hiver, il ira pique-niquer le week-end en famille ou entre amis dans le désert, en faisant un barbecue le soir autour d’un grand feu sous le ciel plein d’étoiles.
En été, il se rend à la plage et pratique la pêche, pendant que les jeunes bahreinis s’entraînent à faire la voile, la planche et le jet ski.
La chasse au faucon dans le désert demeure le sport noble des bahreinis. Ceux-ci se passionnent aussi pour les courses de chevaux. Ils assistent nombreux aux courses organisées en plein désert. Les Sheikhs de la famille régnante sont très fiers de leurs écuries qui comportent de magnifiques chevaux arabes.

Haut de la Page


Architecture Ancienne


Les maisons bahreinies ont une architecture remarquable avec leurs balcons de bois ouvragés, leurs plafonds en bambous et mangroves de couleurs et leurs décors de stucs tout en géométrie.
D’extérieur, elles sont sobres comme toutes les maisons arabes, conçues sur un plan carré autour d’une cour centrale où se déroule la vie quotidienne. La porte de l’entrée est fabriquée en bois de tek et somptueusement sculptée. Les maisons bahreinies ont des extraordinaires balcons en bois, tout ouvragés, qui ressemblent d’ailleurs plus à une véranda qu’à un balcon, fermés par des volets (musharabiya) derrière lesquels les femmes pouvaient autrefois observer la rue sans être vues.
Ces maisons ont hérité des Perses l’ingénieux système des tours à vent (badgeer) qui permettent, l’été, d’aérer la maison. Ces tours à vent, généralement placées aux angles des maisons, captent le vent quelle que soit la direction ; celui-ci s’engouffre dans l’un des quatre conduits de la tour, apportant les habitants fraîcheur et air.
L’air chaud, lui, remonte par un autre conduit. L’hiver, les conduits sont fermés. Les murs épais en pierres de corail ou en argile conservent l’été la fraîcheur et l’hiver la chaleur.
Les maisons bahreinies traditionnelles sont encore nombreuses dans le quartier de l’American Mission Hospital, dans le souk de Manama ou bien encore dans celui de Muharraq.

Haut de la Page


La Femme Bahreinie


Les femmes bahreinies participent à la vie économique et sociale, mais sont en même temps les gardiennes de la tradition. Les femmes ont tenu très tôt une place importante dans la société bahreinie ; elles furent les premières, dans les Pays du Golfe Arabe, à avoir accès aux écoles et à faire des études. Elles occupent, aujourd’hui, des postes importants dans le gouvernement, dans les entreprises, à la radio comme à la télévision.
C’est une femme également qui a présidé à la création et à la conception du prestigieux musée de Bahrein, animée à la fois par le désir de redonner aux bahreinis la mémoire de leur passé, de leurs traditions, de préserver leur patrimoine culturel et de faire découvrir à leurs enfants leur identité.
Si la femme bahreinie est très ouverte au monde extérieur, participe activement à toutes les mutations du pays, elle n’en demeure pas moins le pilier de la famille et cela quelle que soit sa position sociale. Très attachée aux traditions, elle est toujours disponible pour ses enfants : elle est responsable de leur éducation, de leur respect de la tradition, des principes de leur religion : obéissance, respect, hospitalité, et générosité.

Haut de la Page

 

Retour à la Page d'Accueil